Peu importe le lieu pour trouver l’inspiration !

« Pour devenir véritablement créateur, l’homme doit faire appel à certaines facultés en lui afin d’entrer en relation avec le monde spirituel. Car c’est du monde spirituel qu’il reçoit ce souffle que l’on appelle l’inspiration.
Il est important de connaître les conditions favorables à l’inspiration, car elles ne nous visitent pas par hasard. Vous direz qu’il vous est arrivé de recevoir une inspiration dans des circonstances, des endroits ou des positions un peu invraisemblables. Cela peut en effet arriver : vous êtes en train d’éplucher des légumes, de ramasser un objet ou de mettre vos chaussures, et soudain un courant vous traverse, une image s’impose à vous : vous sentez que vous avez reçu une révélation. Au contraire, vous pouvez réunir toutes les conditions matérielles idéales pour que l’inspiration vienne vous visiter et vous ne recevez rien. Le souffle divin ne vient pas nécessairement visiter celui qui est assis en position de lotus, les yeux fermés au milieu de nuages d’encens ; ce n’est pas de ces conditions-là que je parle. La première condition à remplir pour être inspiré est de veiller à la pureté de ses pensées, de ses sentiments et de ses actes. Quand le terrain est préparé, l’esprit peut venir quelle que soit la situation ou la posture dans laquelle vous vous trouvez. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Vous n’avez pas besoin de vous trouvez dans un lieu comme une église, un sanctuaire… pour ressentir ce souffle divin qui vous inspire mais plutôt comme le dit Omraam, “veiller à la pureté de ses pensées”, car cette grâce divine qui vient vers vous doit arriver sur un “terrain bien préparé” pour en apprécier toute la grandeur et la magnificence de ce souffle divin

 

Créer par la pensée au lieu de se lamenter !

« Vous avez à votre disposition un instrument extraordinaire : la pensée. Pourquoi ne vous en servez-vous pas ? Pourquoi vous contentez-vous de vous lamenter en énumérant tout ce qui vous manque ? Vous avez besoin de beauté, de silence, de sourires, de bons regards, de bonnes paroles ?… Eh bien, au lieu de vous plaindre de ce que personne ne vous les donne, sachez que vous pouvez les créer instantanément par la pensée. Vous direz : « Mais non, il n’y a rien, je ne vois rien, je ne touche rien ! » Évidemment, si vous attendez de les voir matérialisés, il vous faudra peut-être des siècles. Mais du moment que vous les créez dans le plan mental, ils existent. Et c’est à cette réalité que vous devez vous attacher.
Lire la suite

La kinésiologie pour animaux

Tout le monde connaît la kinésiologie pour l’être humain, mais celle concernant les animaux, la connaissez-vous ?

Nos compagnons à quatre pattes, quelque soit l’animal souffrent de dysfonctionnements aussi bien physiques que psychiques dus au stress. En effet, en vivant avec nous, ils ressentent bien sûr nos chagrins, nos énervements, nos colères, nos joies… nos propres dysfonctionnements. Ils subissent donc notre mode de vie pour lequel ils ne sont pas toujours faits. Parfois, ils peuvent se sentir abandonnés quand les maîtres partent travailler, nerveux parce qu’ils ont peur des bruits environnants, anxieux notamment au moment où leurs maîtres vont partir en vacances ou déménager. Ils pourront alors manifester leur stress de diverses manières : certains vont perdre leur poils, d’autres vont se lécher sans cesse ou encore rester dans un coin. De plus en plus, les propriétaires d’animaux sont conscients que leurs animaux ont des émotions, des sentiments et qu’ils sont doués d’une sensibilité exceptionnelle. Ils essaient de communiquer avec nous, mais il n’est pas toujours facile de déchiffrer leurs messages. Quand l’animal ne peut plus gérer les émotions au sein de la famille, la kinésiologie peut les aider.

Lire la suite

Etre bien ou mal dans sa peau !

“Je suis mal dans ma peau ou je suis bien dans ma peau”, sont des phrases un peu passe partout et qui ne disent pas exactement ce que la personne est en train de vivre.

Allons à la recherche de ce qui ne va pas car vous savez sans doute que la peau est entre vous et le monde. Si vous êtes mal dans votre peau, c’est que vous êtes mal avec le monde, et si au contraire vous vous sentez bien dans votre peau, c’est que vous vous sentez bien avec le monde.



Lire la suite

Soins énergétiques, quelle efficacité ?

Les traumatismes, les situations qui affectent l’être humain peuvent provoquer des ralentissements du rythme énergétique se traduisant par des dysfonctionnements dans l’organisme, ainsi les maux, les troubles psychiques ou psychologiques prennent toujours naissance dans nos corps énergétiques entourant le corps physique. Que vous souffriez de douleurs articulaires, musculaires, tendineux… ! Que vous souffriez d’allergies, d’asthme, de bronchite… ! Que vous souffriez de fatigue chronique, d’insomnie… ! Que vous souffriez d’eczéma, de psoriasis, de démangeaisons dues aux maladies de peau… ! Que vous souffriez de problèmes digestifs, de migraine, de problèmes circulatoires… ! Les soins énergétiques sont faits pour vous. Ils vont débloquer les noeuds émotionnels et faire circuler les énergies stagnantes et remettre en marche les mécanismes d’équilibrage et fournissent ainsi à l’organisme l’énergie nécessaire pour se régénérer.

Lire la suite

Sentir sa propre respiration est une communion avec Dieu !

« La méditation est une respiration, la prière est une respiration, l’extase est une respiration ; toute communication avec le Ciel est une respiration. Celui qui approfondit le sens de ce processus qu’est la respiration sent peu à peu sa propre respiration se fondre dans la respiration de Dieu. Car Dieu aussi respire : Il expire et un monde apparaît, Il inspire et un monde disparaît… Certains jours d’été, la soudaine apparition de légers nuages blancs dans un ciel bleu, suivie de leur tout aussi soudaine disparition, peut nous donner de ces processus une image approximative.




Lire la suite

La musique ne se comprend pas, elle se ressent

« Il y a des gens qui prétendent ne pas pouvoir écouter une musique qu’ils ne « comprennent » pas. Mais qu’est-ce que cela signifie ? Dans la musique, ce n’est pas la compréhension qui compte, mais les émotions que l’on éprouve sous l’effet des vibrations, de l’harmonie des sons. Est-ce que l’on comprend le chant des oiseaux, le murmure des sources et des ruisseaux, ou le bruissement du vent dans les branches ? Non, mais on est captivé, sous le charme, et c’est cela l’essentiel.



Lire la suite

La musique, une aide précieuse pour un travail spirituel

« Il y a des gens qui prétendent ne pas pouvoir écouter une musique qu’ils ne « comprennent » pas. Mais qu’est-ce que cela signifie ? Dans la musique, ce n’est pas la compréhension qui compte, mais les émotions que l’on éprouve sous l’effet des vibrations, de l’harmonie des sons. Est-ce que l’on comprend le chant des oiseaux, le murmure des sources et des ruisseaux, ou le bruissement du vent dans les branches ? Non, mais on est captivé, sous le charme, et c’est cela l’essentiel.

Pour les mêmes raisons il vaut toujours mieux chanter les chants dans la langue où ils ont été écrits, même si on n’en comprend pas immédiatement le sens. Il existe en effet un rapport entre la sonorité des mots et la musique, et une traduction détruit ce rapport. La musique n’est pas faite pour être comprise, mais pour être sentie. Même quand elle s’accompagne de paroles, le sens des mots est moins important que leurs sonorités. Étudiez donc bien la nature des états dans lesquels vous plonge la musique que vous écoutez, afin de pouvoir vous servir de ces états pour votre travail spirituel. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov



 

Transformer la Lumière est la puissance d’un Initié

« Toutes les créatures qui existent sur la terre, les pierres, les plantes, les animaux, les humains, reçoivent la vie du soleil, de sa chaleur, de sa lumière. Mais les humains, qui ont une conscience plus élevée que les pierres, les plantes et les animaux, peuvent faire plus que de les recevoir passivement. S’ils apprennent à regarder le soleil, à travailler avec lui, ils comprendront la nature de cette énergie dont il est la source, et comment, en développant leurs centres subtils, ils peuvent la capter et la transformer.
Lire la suite

Entrer dans une école initiatique n’est pas du bricolage !

« Le travail que vous faites en vous engageant dans la vie spirituelle est très différent de tout ce dont vous avez l’habitude. Il ne s’agit pas de bricoler quelque part ou de s’occuper dans un bureau, mais de développer cette nature divine qui a été donnée à l’homme par son Père céleste et qui, dans la vie ordinaire, est étouffée, enterrée par toutes sortes d’activités et de préoccupations prosaïques.
Lire la suite